• Les autres...

    Au fur et à mesure du temps, nous avons pu observer jusqu'où pouvait aller la bêtise humaine. Si ce n'est pas le cas, c'est que c'est vous qui faites preuve de connerie !

    C'est bien souvent les simple effets de modes (musicales, vestimentaires...) et la mentalité qu'on tente de photocopier dans chaque esprit (popularité, bouc-émissaire, absence de maturité...) qui mène à cette conclusion. 
    De ce fait, certains ont tendance à qualifier ces personnes de "moutons".
     
    La question est : doit-on cependant tous les cataloguer de débiles mentaux sans libre-arbitre ?

    On a tous plus ou moins une période où les gens qui nous entourent nous dégoûtent, voire nous inspire la haine. C'est un passage de l'adolescence, et, en ce qui me concerne, je prends surtout ça pour de la faiblesse. C'est souvent suivi d'une détestable tendance à se croire différent de tous, et à cataloguer bien trop vite.

    Bref ! A force que les avis se confrontent et se frappent et se cognent sans résultat satisfaisant, je me suis dit qu'exposer le mien pourrait m'aider à mieux me positionner, et qui sait, inciter les autres à donner le leur sur cet article. 

    Selon moi, les "moutons" n'existent pas. Les gens ne sont pas des photocopies, personne ne l'est, qu'importe leurs méfaits puérils. Je mets leur stupidité sur le compte de l'adolescence, qui est aussi une période où on doit se construire, et où on peut avoir un avis peu développé. Cependant, chacun reste unique et pourvu d'un potentiel qui lui est propre.

    La différence est un concept que je n'aime pas, et qui n'existe à mes yeux que d'un extrême à l'autre. Je veux bien croire que nous sommes tous différents, mais pas qu'une poignée de personnes précises l'est, même sous prétexte qu'ils ont un peu plus de Réflexion sur les choses. Albert Fish est différent, les génies qui révolutionnent la science sont différents, une personne bonne est différente d'une personne mauvaise, mais pas quelqu'un qui a juste utilisé son cerveau d'humain normalement.

    Même si quelqu'un peut être influencé par les normes, il n'en est pas pour autant complètement gâteux. Des personnes qu'on peut croire peu intelligentes ont parfois un avis très intéressant.
    Quoi qu'il en soit, on ne peut juger toute une existence selon de petits coups bas. Ceux qui s'adonnent à ça manquent parfois juste d'un peu de Réflexion.

    J'ai confiance en l'humanité, et je pense qu'il y a énormément de personnes intelligentes et de personnes qui savent réfléchir.
    Certains ont beau suivre les normes de trop près, nous ne sommes pas dans un film américain avec les traditionnelles pestes purement méchantes et mauvaises et les pervers avides de cul qui jettent les filles comme des merdes après les avoir baisées, en leur disant des horreurs. Ça existe, mais ça reste des personnes à part entière. 
    Ceux qui persécutent les autres ne sont pas forcément exécrables, juste assez débiles car ils rejettent quelqu'un qui ne se fond pas dans le moule.
    Quelqu'un qui suit les modes n'a peut-être pas assez réfléchi à son propre style, simplement. 

    Parfois ils grandissent, parfois non, mais ça reste le destin d'UNE personne, pas celui de toutes celles qui nous entourent et qui peuvent paraître plus cons que leurs pieds. 

    Sans la bêtise, que serait l'intelligence, après tout ? 

    Les autres

    (Cosplay by : Reito Neo ; Personnage : Hatsune Miku ; Musique : Rolling Girl)

    "La présence d'esprit n'est pas détenue par la maîtrise de la langue française et la façon de s'exprimer. Je vous en prie, cessez d'être si arrogant. Cela n'a pas lieu d'être, Monsieur le Rat !" 
    (C'est dans le contexte du net, mais si je retranscris ça irl, ça donnerait grosso modo que ce n'est pas détenu par le charme et ce que l'on paraît.)

    Et vous, qu'est-ce que vous en pensez ? 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Juin 2014 à 16:02

    J'avoue que je n'ai pas trop compris ton point de vue sur la différence. Je pense avoir compris l'idée principale mais j'aimerai que tu puisses réexpliquer car il y a des choses qui m'échappe, si ça ne te dérange pas bien sûr ! ^^"

    2
    Dimanche 29 Juin 2014 à 16:35

    Disons qu'à mes yeux il y a vraiment peu de personnes qui peuvent dire qu'ils se démarquent des autres et entrent dans une toute autre catégorie de personnes. Je dis que ces personnes, ça peut bien être des Albert Fish (grand criminel scatophile cannibale...) ou des génies de la science (très intelligents), mais pas juste des personnes qui savent un peu mieux réfléchir que les autres.
    Je parle aussi de la comparaison entre une personne bonne et une personne mauvaise, qui est parfaitement valable elle aussi. 
    Pour te résumer l'ensemble de l'article, les "autres", ceux qu'on traite de moutons, ceux qui agissent mal et conformément aux normes de la société, ceux qu'on trouve très cons, pour moi ils ne sont pas un groupe de personnes bien distinctes qu'on peut allègrement rassembler en un groupe. Je considère que certaines personnes sont vraiment bêtes et cruelles, mais que ce n'est le cas que de ces personnes. Je traite, grosso modo, au cas par cas. La plupart du temps, les gens qui nous font des crasses sont pour moi juste des personnes qui suivent les normes de trop près, et qu'ils peuvent avoir du potentiel et devenir des personnes meilleures.

    Il n'y a que ça que tu n'as pas compris ? >w< Je trouvais ça assez clair pourtant ! 
    J'espère que je ne t'ai pas encore plus embrouillée. D:

    3
    Dimanche 29 Juin 2014 à 17:40

    Disons que je comprends, mais en même temps, j'ai l'impression de ne rien comprendre.

    4
    Dimanche 29 Juin 2014 à 17:56

    :argh: Ca n'a pas l'air de s'améliorer TwT" Pardon. o.o' Je ne m'exprime pas forcément de manière simple, mais je n'y arrive pas sur des sujets comme ceux-là. 

    5
    Dimanche 29 Juin 2014 à 18:00

    C'est normal d'avoir du mal à s'exprimer sur des sujets comme ça.

    Je vais essayer de dire en gros ce que j'ai compris (et n'ai pas forcément correcte, ça va de soi) :

    En gros, pour toi il n'y a pas de catégories.

    6
    Dimanche 29 Juin 2014 à 20:09

    Je n'ai pas du mal à m'exprimer sur ce sujet, mais du mal à m'exprimer d'une manière courante. 
    Oui, en gros c'est ça. :) 

    7
    Mardi 1er Juillet 2014 à 20:52

    En ce qui me concerne, je compare le phénomène de masse à un troupeau de moutons, mais je n'ai jamais qualifié les gens de moutons. Certes, certains respectent trop les normes mais cela ne vaut pas le comparatif de mouton.

    Cependant je reste certaine d'une chose: La plupart des ados sont inintéressants. Il m'arrive aussi de l'être évidemment, je ne m'exclue absolument pas. Mais j'ai remarqué qu'une grande partie des jeunes de nos jours n'ont plus de conversation digne de ce nom, ils ressassent sans cesse les sujets tels que l'amour, la mode, les garçons/filles, les attitudes rebelles qu'ils ont pu avoir dans leur petite vie. Très vite, je me lasse, j'ai beau y mettre tout les efforts du monde et essayer de m'intégrer dans leurs conversations dépourvus de but et de sens, je n'y arrive pas. Pour moi, un enfant est plus intéressant dans ce genre de cas (je ne citerais pas un adulte, car son expérience de la vie fait aussi qu'il a bien plus de choses à raconter). Alors est-ce l'âge qui veut ça? Est-ce la nouvelle génération qui devient comme ça? Pour moi ces questions restent encore en suspend.

    8
    Mardi 1er Juillet 2014 à 21:32

    Tout dépend dans quel contexte est utilisé le mot : mouton.

    Et en passant, tout est relatif. Il s'agit ensuite de comprendre ou pas.

    9
    Jun Seba
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 19:48

    Je me retrouve en accord et en même temps je n'adhère pas à ce que tu dis, ce qui fait un individu, c'est son existence, il est construit par ce qu'il a vécu, ses souvenirs, ses idées, les introspections qui les ont traversés dans les situations qui composent leurs vies, et leurs perceptions de ce qui les entourent, les réactions seront toujours différentes d'un individu à un autre pour des instants pourtant similaires.

    Mais malgré toutes les singularités qui définissent un individu, les "moutons" comme tu t'aimes à les appeler sont tout simplement des gens insipides, il est facile de dire que c'est juste une passe de l'adolescence d'être traverser par ce genre de pensée, mais je trouve ça bien convenu. Ce n'est pas simplement lié à l'âge, en grandissant nous sommes formatés par notre cadre de vie, par les modes, le matraquage publicitaire, les croyances et dires populaires, tout ça joue et influence l'être pour définir ce qui est censé être "normal" dans la société. Comme la souligné plus haut Mayumi, les enfants peuvent parfois sembler plus intéressants même s'ils sont abscons, parce qu'ils découvrent le monde, qu'ils s'interrogent, qu'ils sont encore curieux et avides de comprendre et explorer tout ce qu'il y a, avec l'âge, on fini part devenir plus rationnel, cartésien. Je ne pense pas que ce soit exclusif à notre jeunesse, à cette génération d'adolescent, ils s'accordent et se soumettent aux modes de leurs époques, et évoluent avec leurs temps, ce qu'ils y a de différent c'est qu'à notre époque, nos jeunes ne rêvent plus, ils sont apathiques, sans ambition, affligeants, ils ne semblent même pas doué de réflexion, comme si les pensées n'effleuraient pas leurs caboches vides, ils ne pensent qu'à eux, qu'à leurs problèmes sans intérêt, qu'à l'instant présent, et finissent par réprimer leurs vide existentiel dans l'alcool et les fêtes où prolifère la mauvaise musique.

    Même si ils sont tous pleins de petites différences, ils ne se démarquent pas, ce ne sont que des tâcherons interchangeables qui n'ont rien à apporter au monde, qui finiront leurs vies comme un tas de gens avant eux, des gens sans importances.

    10
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 20:10

    Je trouve qu'il y a quand même une certaine violence dans votre critique de la société, à tous. Pour vous, la "génération" de maintenant n'est plus très... n'est plus très, tout simplement !

    Pour reprendre les propos de Jun Seba, je suis d'accord avec toi, mais au moment où tu dis "ce qu'il y a de différent c'est qu'à notre époque...", il y a deux trois choses sur lesquels je voudrai revenir. Je suis d'accord, niveau réflexion, ça fait peur, je trouve que la plupart des filles deviennent crédules (es garçons ont une crédulité moins élevé, comparé à celle des filles).

    Leurs problèmes, et tous ce qu'ils disent peuvent paraître sans intérêts, certes. Mais, ce qu'ils veulent c'est juste de la reconnaissance. Ils ont pour certains du mal à se trouver et cherche à attirer la compassion des autres pour se faire une place et se sentir exister. Donc, leur problèmes sont peut-être infime, mais le "vrai problème" si je puis est non pas ce qu'ils disent mais pourquoi ils le disent.

    Pour la musique, tout est relatif quoi que maintenant, c'est plus du "son", et comme dit hugotoutseul, un jour on écoutera du bruit !

    Chaque personne dans ce monde est important.

    Après, tout ceci n'est que mon point de vue subjectif !

    Et j'ai une question, si on enlève ces personnes que vous qualifiez (enfin que certains qualifient) être inintéressantes, qui reste(nt)-il(s) ?

    11
    Jun Seba
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 22:01

    Il n'y a aucune animosité dans ces propos, c'est juste un regard personnel, après forcément quand on généralise on omet les exceptions qui existent, mais là justement nous parlons de "moutons" donc revenons en à nos moutons.

    Mouais, mais c'est cette même quête d'identité qui induit les gens à former des couples sans passion et sans amour, des couples qui naissent simplement de l'attirance, qui assurent une présence, de ne pas être seul, et une certaine reconnaissance sociale, car être célibataire ça semble triste de nos jours, et ça renvoit une vision d'échec, ou de cas social.

    Qu'on on est en quête d'identité on essait pas de correspondre à une mode ou un genre, on ne se définit pas par "métalleux" ou "geek" et je ne sais quoi d'autre, c'est simplement se conformer à une uniformité, et absolument pas un travail sur soi, ces gens là sont juste fainéants et incapables. Et en vérité ça n'est même pas réservé aux jeunes, les adultes sont encore bien plus touchés par ce phénomène, quoi que l'âge fait que certains auront connus bien plus, ont une culture plus large, plus d'idées, beaucoup de gros beaufs ne semblent pas évoluer.

     

    12
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 23:33

    Je trouve ça triste de dire "des gens sans importances". Même dans un sens pas global, c'est triste de dire que c'est sans importance... Je donne mon simple ressentit.

    Ça reste des couples, il faut de tout pour faire un monde, que ce soit malheureux ou non à dire. C'est d'ailleurs plus ou moins le principe du Yin Yang. Ça peut sembler triste le céliba', après c'est une peur de ne pas se sentir accepter. Tout ce que certaines personnes agissant comme ça veulent, c'est de la reconnaissance. Ils agissent comme ça, d'autres autrement. Il y a tellement de façons différentes pour se sentir exister, pour avoir l'impression d'avoir une valeur. Ce qu'ils ont ne leur suffit pas, on ne peut pas leur en vouloir. Même s'il faut se contenter de ce qu'on a. Qu'ils le veuillent ou non, ils cherchent... le bonheur ! Peut-être pas de la meilleure façon. Et puis, si cela est possible au lieu de juger leur "place" dans ce monde, pourquoi ne pas les guider un peu plus.

    Et puis, en parlant de "mouton", parmi ces moutons qui suivent le mouvement, certains on peut-être les mêmes pensées, ou bien la même façon de penser que toi, Akwoo, et plein d'autres personnes . Pourtant, ils suivent le mouvement...

    Pour moi, chaque personne est différente d'une autre, caractériellement, psychologiquement, philosophiquement... Bref, un simple mot qui diverse... On ne peut pas dire qu'une personne ressemble à une autre pour une simple chose. Certes, cette chose différencie cette personne d'autres personnes. Mais en même temps, une autre chose différenciera cette personne de l'autre personne. Chaque chose à son importance, tellement les possibilité sont incalculable. Pour mieux "ranger" on qualifie, pour mieux les catégoriser. Pourtant, comme le dit une youtubeuse (Alice) : "ce n'est pas parce que l'on se teint les cheveux en bleu ou en rose, que l'on est forcément punk ou emo".

    Un geek peut être métalleux et inversement... Ça se trouve, c'est un peu ce que tu as voulu dire. Et pour les beaufs qui n'évoluent pas... Et bien entre eux, ils auront bien une différence. Et s'ils existent, c'est bien, non ? Après tout, rien existent sans son contraire... Comme je l'ai dit précédemment : "il faut de tout pour faire un monde, que ce soit malheureux ou non à dire. C'est d'ailleurs plus ou moins le principe du Yin Yang."

    Enfin, ce n'est que mon point de vue.

    13
    Mardi 8 Juillet 2014 à 17:01

    Mayumi : Je ne pense pas du tout que la plupart sont inintéressants, en ce qui me concerne. Je suis dans l'optique qu'il y a quelque chose à aimer dans pratiquement chaque personne (en théorie, quelqu'un d'inintéressant n'a pas grand-chose d'appréciable).
    Tu devrais avoir plus d'estime de toi... o: Je ne me qualifierais jamais d'inintéressante ! Mais on ne peut pas tout le temps parler de choses qui le sont, ce serait un investissement perpétuel, et surtout, souvent vain. Car il y a des personnes qui n'ont tout simplement pas de conversation et avec qui il est dur d'aborder de bons sujets... Mais il y a un temps pour parler de chaque chose ! Pis quelques amis avec qui parler sérieusement me suffisent, les autres c'est pour rire et c'est pas plus mal.
    Mais j'étais dans la même situation y a un an et demi, je pense qu'on ne devrait pas trop généraliser car ça dépend des établissements.

    Jun Sepa : Justement, je n'aime pas appeler les gens comme ça. C'est un profond manque de respect pour eux, et je ne me considère pas différente des autres.
    Mais tu prends trop les gens pour des débiles, vraiment. Pour juger la société, il faut être inclus dedans, et l'accepter. Car ouais, ceux qui en sont exclus peuvent bien tout le temps pester dessus et se croire plus intelligents que la moyenne, c'est une réaction bien basse. 
    J'ai remarqué que souvent, tu parles sans être bien positionné : ta vision des choses est très noire, tu ne peux pas avoir d'avis qui pèse le pour et le contre de ce fait. Tu te laisses influencé par ta propre opinion de la société, comme énormément de gens négatifs. 
    Personne n'est matraqué publicitairement, formaté ou que sais-je. Nous sommes des êtres libres. Certains n'ont pas développé leur Réflexion, et ne la développeront pas, ou très tardivement, et ils sont INFLUENCES par tout ce qui les entoure. Ils ont parfaitement le choix et ils sont assez faibles d'esprits pour s'y prendre, mais l'erreur est compréhensible.
    Les enfants sont tout simplement insensibles à ces influences-là car ils ne les comprennent pas, et ça peut être plus intéressant.
    Après bon, le reste de ton pavé... Un amas de clichés, pardonne-moi, ça me fait même rire. xD Même si tu le fais peut-être exprès, tu parles d"exceptions" et ça suffit à faire valoir ce que je dis. 

    Madtsundere : Je suis d'accord avec toi, je trouve ton avis bien plus maîtrisé, équilibré. Ce que j'aime bien c'est que tu ne fais pas dans le cliché et que tu considères chaque être personnellement. Enfin, c'est à peu près ce que je fais, normal que je sois d'accord. 

    14
    Mardi 8 Juillet 2014 à 17:34

    Tu croyais être quelqu'un de discret mais non, j'ai vu que tu n'as pas mis de majuscule au -t dans mon pseudo ! *^* Tu es démasquée ! ( C'est pas grave du tout )

    Merci, merci ! *sèche une larme* Voilà, les grands esprits se rencontrent ! *^*

    ( Ce que j'ai dis tout au long de ce commentaire est assez hyperbolisé, hein ! ^^ )

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :